plm02_25
Affiche PLM – Hugo d’Alési

Après la navigation des barques à rames et à voiles au XVIII ème siècle, transportant bois et matériaux divers entre les communes du lac et Annecy, la navigation à vapeur commença en 1839 sur le « Chérubin », avec le transport de passagers.

Mais c’est surtout à partir de 1861, avec le lancement de la « Couronne de Savoie », que le transport des passagers prit son essor en desservant les principales communes du lac par un service régulier. Le bateau appartenait alors à la ville d’Annecy.

plm01_25
Affiche PLM – Hugo d’Alési

En 1873 la « Compagnie de Navigation du lac d’Annecy » était créée. Ne pouvant obtenir la gestion de la « Couronne de Savoie » pour un loyer raisonnable elle décide de lancer un nouveau vapeur à hélice : « l’Allobroge ».
De là s’établit alors une vive concurrence entre les équipages des deux bateaux. La course pour être le premier arrivé au port était parfois mouvementée.
Finalement en 1876, la ville accepte de louer la « Couronne » à la Cie de Navigation pour une durée de 10 ans.

La Compagnie des Bateaux à Vapeur succède à la Cie de Navigation du Lac d’Annecy en 1886 et acquiert une nouvelle unité le « Mont-Blanc » qu’elle lance en 1887. Puis elle rachète la « Couronne de Savoie » à la ville en 1892, lance le « Ville d’Annecy »en 1900, modernise la « Couronne » en 1903 et lance le « France » en 1909.
Commence alors la Belle Epoque des Vapeurs à aubes : 4 pontons les accueillent à l’embouchure du Thiou.
En été jusqu’à 9 services par jour desservent les 12 débarcadères autour du lac.