Alors qu’à partir des années 1820 les premiers bateaux à vapeur apparaissent sur les grands lacs Suisse, le Chérubin est le premier vapeur ayant circulé sur le lac d’Annecy. Ancien steamboat lyonnais, il a commencé sa carrière sur le Rhône. Après un cours séjour sur le lac du Bourget, il a été lancé en septembre 1839 sur le lac d’Annecy.
A partir de juillet 1840, un service plus ou moins régulier était assuré, selon l’humeur de son capitaine!! Equipé d’une machine de 8 à 10 CV, il pouvait transporter 100 passagers.

Après de nombreux déboires de navigation dûs à sa vétusté, il fut transformé en 1843 et devint le « Dauphin ».

Cependant sa vie devait être courte; il arrêta de naviguer fin septembre 1844 et fut démoli peu après.

C’est avec la Couronne de Savoie, lancée en 1861, que la navigation commerciale commence réellement sur le lac d’Annecy.

Un autre vapeur à aubes, le Roc de Chère, fit son apparition sur le lac d’Annecy vers 1863. Ce petit remorqueur assura le transport des marchandises et le remorquage de grandes barques autour du lac pendant une dizaine d’années seulement.

Vers 1900 Place aux Bois, avant rénovation

Par la suite 3 autres grands vapeurs à aubes furent lancés du chantier de la Puya. Ils permirent véritablement les échanges et surtout le développement du tourisme autour du lac:

Le Mont-Blanc, lancé en juillet 1887
Le Mont-Blanc, lancé en juillet 1887
Le Ville d'Annecy lancé en juin 1900
Le Ville d’Annecy lancé en juin 1900
Le France lancé en mai 1909
Le France lancé en mai 1909