lancement du franceLe France fut construit comme les précédents par la société suisse Escher-Wyss. Toutes les pièces étaient transportées de Suisse vers le chantier de la Puya pour l’assemblage final du bateau.
Son lancement de la Puya le 13 mai 1909 fut un évênement important en raison de la taille du bateau.

Sortie du bateau du chantier de la Puya quelques jours avant le lancement. La hauteur du hangar n’étant pas suffisante, cheminée et timonerie devaient être assemblées à l’extérieur. Sur le pont supérieur, l’armature support des bâches ainsi que les bancs restent encore à installer.

Type : bateau salon.
Longueur : 47.25 m, largeur : 12 m.
Poids : 40 tonnes.
Machine à vapeur : 350 CV.
Roues équipées de 9 aubes articulées
700 passagers sur deux ponts.
Vitesse : 23 km/h

capitaine
J Evraere – Chasse Marée
Salon restaurant du France
Salon restaurant du France au clair de lune

Equipage : le Capitaine, 1 mécanicien, 2 chauffeurs et parfois 1 graisseur.
Il était équipé d’une cuisine, d’un restaurant, et d’un salon-fumoir.
Débarcadères à Annecy : Jardin Public ou Quai de la Tournette.
S’arrêtant à chaque port, il faisait le tour du lac en 2 h 15 environ, en consommant 1 tonne de charbon.

details france

Quelques accessoires du France :
Lampe de position
Le sifflet de la cheminée
L’ancre
Un graisseur de la machine
La figure de proue : un « Cygne » stylisé
La plaque constructeur.

3 france

Au large de Duingt                             Départ d’Annecy                           Le France en hivernage

Rénovation en 1922 : les bancs du pont supérieur sont re-positionnés perpendiculairement à l’axe du bateau. Rénovation entre 1940 et 1952 : remplacement des bâches par une toiture rigide et remise en état de tout le pont supérieur.renovation du france

 

718prise de gouvernailUne des attractions favorites des nageurs au départ des embarcadères était de s’accrocher au safran et de tenir le plus longtemps possible, ce qui ne facilitait pas les manoeuvres du capitaine !

Malgré tous les efforts et les projets de rénovation entrepris pour sauver le France, il perd son certificat de navigation en 1963.

Ce fut le dernier vapeur à roues à aubes en France.

Il est alors racheté par Jean Bruel, propriétaire des « Bateaux Mouches » parisiens.

626001frac

 

Son propriétaire lui fait faire son dernier tour du lac « en privé » en 1965.

Dernier ancrage dans la baie d'Albigny
Dernier ancrage dans la baie d’Albigny

Ancré au large d’Annecy, il coule en mars 1971, par 42 m de fond, vraisemblablement suite à une voie d’eau causée par le gel.

 

 

 

Cependant il reçoit encore régulièrement de la visite …. celle des clubs de plongée.

Photos du site : « 20 000 lieues sous le Veyrier ».

Dessin de l’épave au fond du lac. Auteur ???
Timonerie - Puit d'accès - Rosace - Cuisine - Proue
Timonerie – Puit d’accès – Rosace – Cuisine – Proue

================